alliance Bio fait le choix de s’équiper des outils les plus modernes afin de valoriser jusqu’au consommateur final les céréales, légumineuses et autres graines issues de la passion du métier d’agriculteur.

Souvent oublié, voire méconnu, le triage est pourtant une étape fondamentale de nos métiers, d’autant plus en agriculture biologique.

Pour relever le défi de cette installation, les solutions techniques ont été à la hauteur de nos objectifs de qualité, et pour la sécurité alimentaire.

Jean Christophe Chassaigne
  • Facebook
  • LinkedIn
  • Pinterest

La création d’une solutionsur mesure et unique.

C’est en 2018 qu’alliance Bio passe à l’étape supérieure pour répondre à une demande croissante. Le défi est alors de produire des céréales en quantité suffisamment élevée, avec un niveau d’exigence de sécurité alimentaire optimal pour être vendues directement au consommateur.

L’ensemble de la chaîne est pensé comme une solution complète et compacte, pour faire face aux problématiques d’espace. Il fallait egalement répondre à des hauts niveaux de débit et de qualité, avec en trame de fond le respect du cahier des charges de l’agriculture biologique et les futures normes ISO à venir.

Notre ligne de triage et nettoyage a la spécificité d’utiliser des équipements de pointe répartie sur trois niveaux :

  • au centre le cœur du process à savoir la partie machines de triage (tamis, séparateur, épierreuse, trieur densimétrique et trieur optique),
  • au niveau supérieur la partie dédiée au décorticage et brosse des blés avec l’accès maintenance,
  • au niveau inférieur la partie transfert des graines comprenant les convoyeurs, les tuyaux de raccordement et les équipements de chargement et de déchargement.

Quelques chiffres :

  • Notre ligne de triage nous permet de traiter jusqu’à 12 tonnes de produits / heure sur une surface de 3 x 75 m².
  • Le trieur optique traite 8 tonnes de produits / heure.

Mon pari dès le début a été de montrer que nous pouvons combiner des techniques ancestrales et modernes, et respecter autant que possible des produits qui ont été cultivés avec tant de passion.

Jean Christophe Chassaigne, Président fondateur d’alliance Bio

Exemple concret : le triage et la préparation du blé avant mouture

Avant d’être écrasés par nos meules de pierre pour la réalisation de farines dans notre minoterie, les blés parcourent un chemin jalonné de nombreuses étapes.

  • Tout juste moissonnés ils sont acheminés jusqu’à la fosse qui se trouve au pied de la ligne de triage.
  • Un pré-nettoyage avec le séparateur à grille est réalisé pour dissocier la fèverole du blé. Un système d’aspiration permet d’enlever les poussières et pailles légères.
  • Une fois l’analyse de protéine du lot faite, le blé est mis en silo.
ligne de triage alliance Bio
  • Facebook
  • LinkedIn
  • Pinterest
Jean trieur optique alliance Bio
  • Facebook
  • LinkedIn
  • Pinterest

Les blés sont ensuite sortis du silo pour l’obtention du produit fini.

  • Passage aux machines qui travaillent sur la densité avec différents tamis et systèmes d’aspiration afin d’éliminer les petits cailloux, les graines issues de plantes indésirables, les poussières, et les pailles.
  • Ensuite dans le même flux le grain est envoyé au trieur optique. Cet outil de haute technologie nous permet le résultat le plus fin.

Fonctionnement du trieur optique :

Les graines défilent à grande vitesse par gravitée. Un paramétrage précis nous permet de programmer des caméras qui lisent le flot de graines en amont. En aval les graines détectées comme indésirables sont éjectées par une soixantaine de petits éjecteurs à air comprimé.

Le travail se fait sur deux aspects :

  • le visible, la couleur : pour éliminer les graines d’autres variétés, tachées, cassées…
  • la matière grâce aux caméras infra-rouges : elles repèrent les différences de matière et éjectent les grains creux ou cassés.
trieur optique alliance bio
  • Facebook
  • LinkedIn
  • Pinterest

Plusieurs passages sont parfois nécessaires dans tout le processus ou dans une partie de celui-ci, avant de passer à l’étape suivante, pour l’obtention d’un produit irréprochable.

Le résultat obtenu est envoyé à la brosse à blé. Les grains par un process mécanique abrasif sont débarrassés d’une fine pellicule micro poreuse. Cette étape permet d’éliminer les mycotoxines, moisissures, enlève les poussières.

Un dernier passage dans la colonne à air permet d’enlever toutes les particules fines issues de ce dernier processus.

Les grains passent enfin par la vis mouilleuse pour homogénéiser l’humidité du blé, avant d’être envoyés en silo en fibre de verre dans notre meunerie pour reposer 48h avant l’écrasement sous nos meules de pierre en granit.

jean Triage alliance Bio
  • Facebook
  • LinkedIn
  • Pinterest

Le décorticage des graines et légumineuses.

Vente en ligne des pois cassé bio origine France
  • Facebook
  • LinkedIn
  • Pinterest
Graine de lentille corail bio origine France
  • Facebook
  • LinkedIn
  • Pinterest

Certaines graines que nous cultivons demandent un traitement particulier avant d’être ensachées et prêtes pour la consommation. C’est le cas pour le sarrasin, la lentille corail, le pois vert et le tournesol.

  • Le décorticage de la lentille corail permet sa cuisson rapide, et retrouver sa saveur douce et légèrement sucrée.
  • La graine de sarrasin possède une enveloppe de cellulose épaisse et inconsommable, c’est pourquoi on la décortique avant de la consommer.
  • Le pois vert, débarrassé de son enveloppe, et cassé sera plus digeste, révèlera sa texture douce et veloutée tout en gagnant du temps pour sa cuisson comme « pois cassé ».

Ces graines passent dans un couloir étroit qui forme une boucle, au centre duquel une pierre tourne à grande vitesse.  Par abrasion mécanique le graines est débarrassée de son enveloppe. Un passage à la colonne à air permet d’éliminer les particules fines résultant de ce polissage.

Avant décortiquage

Graines de sarrasin bio
  • Facebook
  • LinkedIn
  • Pinterest

Après décortiquage

Graine de sarrasin bio
  • Facebook
  • LinkedIn
  • Pinterest

Un élément important est le taux d’humidité de la graine. L’adaptation doit être permanente, en fonction des moissons, des lots différents et de la provenance de nos champs. La météo influe egalement sur la qualité du triage, en fonction de l’hydrométrie de l’air.

Cas particulier du tournesol décortiqué.

Le décorticage de la graine de tournesol demande un traitement à part pour séparer la coque de l’amande ; la graine oléagineuse.

Le processus de nettoyage et de triage est le même que pour celui des autres graines et suivi que pour l’exemple du blé comme décrit ci-dessus.

La décortiqueuse est l’outil qui permet de séparer la cosse de l’amande. La graine est projetée par centrifugation sur la paroie de la machine.  Le résultat obtenu est trié, et les graines partiellement, ou non décortiquées sont renvoyées dans la décortiqueuse.

Graine de tournesol décortiqué bio
  • Facebook
  • LinkedIn
  • Pinterest

Une maitrisede bout en bout

L’ambition d’offrir un lien direct entre nos produits et les consommateurs avec un maximum de transparence nécessite une grande attention au long de tous les processus de culture, triage, transformation et ensachage.

Nous agissons en respectant notre identité de producteur et fournisseur de produits biologiques, et en étant capable de satisaire à une clientèle toujours plus nombreuse et exigeante, à juste titre.

Allant au bout de nos engagements, la satisfaction d’un sachet de farine ou de légumineuses est à la mesure de tous les efforts et la passion que nous mettons en oeuvre depuis la graine semée.

Découvrez nos autres articles

Rejoignez nous sur :

Pin It on Pinterest