Pois cassés Bio Origine France – 500g

(1 avis client)

Le pois cassé, ce légume sec à la texture douce et veloutée mérite d’être plus souvent cuisinés tant pour ses qualités gustatives que pour ses atouts santé.

D’une bonne digestibilité car débarrassé de son enveloppe, ce petit pois récolté à maturité et séché, est riche en amidon et en protéines.

Rapide à la cuisson, le pois cassé est plus que jamais un ingrédient incontournable de votre garde-manger !

2,60 

Poids 0.5 kg
Dimensions 10 × 6 × 18 cm

50% des frais de transport sont offerts pour toute commande inférieure à 49€. Au-delà, la livraison est gratuite !

PAYSANS INDÉPENDANTS.
On sème, on cultive,
on trie, on transforme.
ORIGINE 100% SUD OUEST.
Traçabilité depuis
la parcelle cultivée.
UNE AGRICULTURE BIO
sans labour qui préserve le sol,
la Terre qui nous nourrit.

TECHNIQUES TRADITIONNELLES
ET ÉQUIPEMENTS DE POINTE

pour des produits de grande qualité.
Trempage

Facultatif

Cuisson

30 mns à eau frémissante

Dosage
60 à 80 g / personne

Préparation et cuisson des pois cassés bio

  • A la casserole, égouttés et rincés, plongez-les dans 2 à 5 fois leur volume d’eau froide.

Simplissime

– Un bouillon d’herbes aromatique à base de thym, origan ou sarriette, laurier… facilite la digestion des légumes secs et parfume agréablement vos préparations.

Suivez les conseils de Chef Philippe pour les cuissons et techniques de trempage des graines !

Achat en ligne des pois cassé bio

Le conseil cuisine

Toutes les légumineuses s’associent très bien avec un trait de vinaigre dont l’acidité va donner un coup de peps et contrebalancer sa texture. Il va faciliter la digestion et l’assimilation des nutriments.

Le pois cassé est idéal en purée, pour vos soupes, pour accompagner vos viandes mais aussi les poissons ! Il s’associe à merveille avec du cumin, le céleri et la courge.

Comment sont cultivés nos pois cassés bio ?

Nature du sol : Sol aéré, exposé aux rayons du soleil de nos terres du Sud-Ouest.

Méthode de culture : Agriculture biologique, sans labour, désherbage mécanique.

Triage et stockage : Triage mécanique, épierrage, aspiration, et triage optique. Stockage en silo.

Semis : Février / Mars

Récolte : Juin / Juillet

Cusiner les pois cassés

Les pois cassés sont essentiellement cuisinés sous forme de purée ou de soupe/potage.

Il est également possible de ruser de créativité pour les préparer en tartinade (à l’instar du houmous libanais revisité, avec une huile végétale de qualité).

Ils seront délicieux préparés tels quels, et en poêlée avec des légumes de saison, des aromates et du tamari (sauce soja asiatique). Pour la recette de la soupe de pois cassés, couvrir d’eau les pois cassés, à fleur, et mixer ensuite la préparation (pois et bouillon).

pois cassé bio salade

Il en va du pois cassé comme de la plupart des légumes secs cultivés et consommés dans toutes les régions du monde : chaque pays possède des habitudes et cuisines traditionnelles et locales. Riche en énergie et en protéines, ses vertus nutritives sont très appréciées dans les pays à forte population végétarienne.

La soupe de pois cassés est un plat traditionnel dans plusieurs pays d’Europe et d’Amérique du Nord.

Dans la cuisine suédoise, l’ärtsoppa (soupe de pois) est un plat traditionnel qui remonte à l’époque des Vikings.

Les pois secs à grains verts ridés (marrowfat), réhydratés et écrasés, y sont connus sous le nom de mushy peas. C’est un plat populaire, originaire du nord de l’Angleterre mais maintenant très répandu, en particulier comme accompagnement du fish and chips.

Au Royaume-Uni, les pois cassés servent à la préparation d’un plat traditionnel, la bouillie de pois (pease pudding).

En Grèce, en Tunisie, en Turquie, à Chypre, et dans d’autres régions méditerranéennes, les pois secs sont préparés en ragoût avec de la viande et des pommes de terre. En grec, ce ragoût s’appelle arakas, tandis qu’à Chypre et en Turquie on l’appelle mpizeli ou mpizelia.

Au Moyen-Orient, les pois secs se préparent en ragoût.

Ils se servent en dahl dans la cuisine indienne.

En Inde, Pakistan et Bengladesh, le pois sec est de plus en plus consommé sous forme de farine.

Au Japon, en Chine, à Taïwan et dans certains pays d’Asie du Sud-Est, dont la Thaïlande et la Malaisie, les pois secs sont rôtis et salés, et consommés comme amuse-gueules. Au Japon, on en trouve aromatisés au wasabi.

Dahl de lentilles vertes bio

Découvrez nos recettes 

Garbure traditionnelle

La garbure, c’est la soupe paysanne basco-béarnaise par excellence. Un plat qui tient chaud au corps et au cœur. C’est un repas entier équilibré.
Le temps de cuisson est long, ne vous découragez pas, il suffit juste d’oublier le plat sur le coin du feu. Inratable.
La tradition de la garbure est une affaire sérieuse. Chaque année à la mi-septembre à Oloron-Saint-Marie ( Pyrénées-Atlantiques) a lieu un championnat du monde de garbure.

Cake pois chiche / basilic / cumin

Les quelques pois chiches mis de côté, pour le dressage, peuvent se chauffer à part, avec une pointe de gingembre râpé et amandes concassées, le tout déglacé au vieux vinaigre de vin.

Mijautée de lentilles / épices tandoori

Pour un plat unique carné plus consistant, je rajoute un morceau de viande -cuisse de volaille, collier d’agneau, saucisse-, dès le début de cuisson des lentilles.
La tomate apporte de l’onctuosité au plat et une dose d’acidité sucrée.

Pilaf de lentilles noires / girolles

Le maïs doux-frais est un vrai délice. Et les lentilles noires peuvent tenir tête à des saveurs épicées.
Elles s’accommodent parfaitement en salade, aussi bien fraiches que chaudes. Vous pouvez interpréter ce plat parfumé, de plusieurs façons, en l’accompagnant de crevettes, de poissons, de volaille…

Bienfaits des pois cassés

Les pois secs sont des féculents, comparables à d’autres légumineuses (haricots secs, lentilles, pois chiches), et aux céréales par leur valeur énergétique. La partie glucidique des pois est formée essentiellement d’amidon qui représente en moyenne 50 % de la graine, et de sucres pour environ 6 %, comprenant du saccharose et des oligosaccharides.

Les pois sont une bonne source de minéraux, notamment en potassium, phosphore, calcium et fer, ainsi que de vitamines B, notamment de folate ou vitamine B9. Ils se distinguent également par leur très faible teneur en matière grasses, moins de 2 %, majoritairement constituées d’acides gras insaturés ou polyinsaturés.

Un équilibre amidon / protéine pour un index glycémique modéré

Récoltés à maturité, comme nous le faisons à alliance Bio, ils sont gonflés d’amidon et de protéines. Débarrassées de leur tégument riche en fibres, ils ont une très bonne digestibilité.

Leurs protéines sont particulièrement riches en lysine, un acide aminé essentiel dont les céréales sont peu pourvues. Ces caractéristiques font du pois cassé un aliment particulièrement intéressant.

Profil nutritionnel du pois cassé

Les pois cassés contiennent de nombreuses vitamines, contribuant à notre bonne santé :

  • de la vitamine K, anti-inflammatoire, elle intervient dans la croissance des cellules et dans la consolidation des os ;
  • de la vitamine E, antioxydant, elle prévient le vieillissement cellulaire et combat les radicaux libres ;
  • de la vitamine A, qui est utile à la santé de la peau, des yeux et du système immunitaire
  • de la vitamine B9 (folate) : qui participe au processus de renouvellement cellulaire, très intéressant pour les femmes enceintes pour le développement du fœtus, et chez les enfants en croissance, ainsi que pour les personnes convalescentes

Le pois cassé est également constitué de nombreux oligo-éléments et minéraux :

  • du cuivre, qui est un oligo-élément indispensable à de nombreuses enzymes. Il intervient notamment dans l’entretien des cartilages, des os. Il est également essentiel dans la lutte contre les infections et le bon fonctionnement du cœur. Plusieurs enzymes contenant du cuivre contribuent également à la défense du corps contre les radicaux libres.
  • Du potassium qui contribue à l’équilibre du PH sanguin tout en stimulant la fabrication de l’acide chlorhydrique sécrétée par l’estomac. Bon pour le système nerveux, il facilite la contraction des muscles, incluant le cœur.
  • Du fer, qui méliore la fonction cognitive. Chaque cellule du corps contient du fer. Ce minéral est essentiel au transport de l’oxygène et à la formation des globules rouges dans le sang. Il joue aussi un rôle dans la fabrication de nouvelles cellules, d’hormones et de neurotransmetteurs, et réduit la fatigue.
  • Du phosphore : il constitue le deuxième minéral le plus abondant de l’organisme après le calcium. Il contribue à la santé des os et des dents. De plus, il participe entre autres à la croissance et à la régénérescence des tissus et aide à maintenir à la normale le pH du sang. Le phosphore est l’un des constituants des membranes cellulaires.
  • Du sélénium qui a des pouvoirs anti-âge et anti-virus. Il a un effet antioxydant, car il permet à notre organisme de produire la « glutathion-peroxydase » : un enzyme qui, allié à la vitamine E, protège les membranes cellulaires de l’oxydation provoquée par les radicaux libres.
  • Il est constitué de manganèse. Le manganèse participe également à la prévention des dommages causés par les radicaux libres.

Il faut aussi noter que les pois cassés renferment de l’acide folique, considéré par certains scientifiques comme étant un antidépresseur.

Une source de protéines, saine et économique!

Afin de s’assurer de bien profiter des protéines des légumineuses, il est nécessaire de les combiner avec un produit céréalier, ou des noix et graines.

En effet, les pois cassés, tout comme les autres légumineuses, ne contiennent pas tous les acides aminés (molécules formant les protéines) dont notre corps a besoin pour une assimilation parfaite des protéines. En les associant avec des aliments à base de céréales, par exemple du pain, du riz ou du petit épeautre, on obtient une bonne complémentarité. 

Les noix et graines contiennent également les acides aminés essentiels complétant celles des légumineuses. Cela tombe bien, les recettes traditionnelles ont toujours conservé ce principe !

Chez les adultes, il n’est pas nécessaire de rechercher cette complémentarité au sein d’un même repas, car le fait de l’obtenir dans la même journée est habituellement suffisant.

Les pois cassés qui ne contiennent pas de gluten sont également intéressants pour les personnes souffrant de la maladie cœliaque.

Les meilleures des fibres alimentaires

 Le pois cassé est une source de fibres. Une alimentation riche en fibres est associée à un plus faible risque de cancer du côlon.

Comme la majorité des légumineuses ils sont un aliment nourrissant, entraînant ainsi une sensation de satiété. Si vous avez tendance à avoir un gros appétit, les pois cassés vous aideront à moins manger. Avec les pois secs, vous éviterez également de grignoter entre les repas ; un ennemi lorsque l’on souhaite perdre du poids.

L’équilibre des protéines

Afin de s’assurer de bien profiter des protéines des légumineuses, il est nécessaire de les combiner avec un produit céréalier, ou des noix et graines.

En effet, les haricots, tout comme les autres légumineuses, ne contiennent pas tous les acides aminés (molécules formant les protéines) dont notre corps a besoin pour une assimilation parfaite des protéines. Les produits céréaliers (blé, riz, etc.) et les noix et graines contiennent les acides aminés essentiels complétant celles des légumineuses. Cela tombe bien, les recettes traditionnelles ont toujours conservé ce principe : haricot / riz, haricot / semoule et blé…

Chez les adultes, il n’est pas nécessaire de rechercher cette complémentarité au sein d’un même repas, car le fait de l’obtenir dans la même journée est habituellement suffisant. Chez les enfants et les femmes enceintes, il est préférable d’atteindre la complémentarité des protéines au même repas.

Allergènes

Soja, Gluten, Moutarde (sauvage).

Valeurs nutritionnelles

Vente en ligne des pois cassé bio origine France

Qu’est-ce que le pois cassé ?

Le pois est cultivé depuis l’époque  néolithique il y a environ 10.000 ans, et a accompagné les céréales (blés et orge) et les légumineuses (lentilles, vesce), et probablement le porc, le mouton et la chèvre dans l’apparition de l’agriculture au Proche Oriant, dans la région du Croissant fertile. Il était dans l’Antiquité et au Moyen Âge un aliment de base en Europe et dans le bassin méditerranéen. De nos jours, sa culture est pratiquée sur les cinq continents, particulièrement dans les régions de climat tempéré d’Eurasie et d’Amérique du Nord.

On a découvert des restes provenant soit de plantes de cueillette, soit de plantes domestiquées dans des sites archéologiques de la Grèce à l’Irak entre 7 500 et 5 000 ans av. J-C. Par la suite, sa culture s’est diffusée vers l’Europe et vers l’est en Inde. On en trouve trace notamment dans le site archéologique de Troie , en Europe centrale (dans la vallée du Rhin) vers 4 000 ans av. J-C. Des restes de pois ont été retrouvés notamment dans des habitats lacustres du début de l’âge du bronze en Suisse et en France.

Les pois secs, faciles à conserver, constituent tout au long du Moyen Age l’une des principales ressources alimentaires des classes pauvres, consommés sous forme de grains entiers ou débarrassés de leur tégument et cuits en soupes, en bouillies, ou en farine sous forme de pain noir, alors associés à de la farine de céréales.

Vers la fin du XIXe siècle, se développe la production des « pois cassés », pois secs dont le tégument, relativement indigeste, est retiré par un processus d’abrasion mécanisé.

Le pois sec est un aliment traditionnellement important dans certains pays, notamment le sous-continent indien et l’Ethiopie, mais il a est relativement délaissé comme féculent et comme source de protéines dans la plupart des pays occidentaux. Il fait un retour en force avec des nouveaux chefs cuisiniers qui reprennent ce légume sec au gout du jour, avec sa texture incomparable et son gout herbacé.

légumineuses bio pois plante

Le terme « pois » est apparu dans la langue française au XIIe siècle. Il est dérivé du nom latin de la plante, Pisum. Diverses origines sont attribuées à ce nom : il dériverait d’un verbe grec qui signifie « persuader » ou du nom d’une ville de l’ancienne Grèce, « Pise », ou du sanscrit pesi (qui veut dire « pois séparé de sa gousse ») ou enfin du verbe latin pisere qui signifie « casser », sans doute parce que, traditionnellement, on concassait les grains avant la cuisson.

Cette légumineuse dont la tige peu ramifiée de longueur variant de 50 cm à 80 cm fait un fruit sous forme de gousse, appelée aussi cosse.

Mesurant de 4 à 15 cm de long, elle contient de 2 à 10 graines.

Il s’agit de la même plante qui produit les petits pois, issus d’une variété qui donne de grosses graines bien rondes. Les pois ramassés à maturité sont ensuite décortiqués et séchés, puis débarrassés de leur enveloppe cellulosique. Les petits pois passent ainsi du statut de légume frais à celui de légume sec.

Comme toutes les légumineuses, le pois cassé a la capacité de fixer l’azote de l’air grâce aux bactéries que contiennent les nodosités de ses racines.

Par conséquent, la plante n’a pas besoin d’engrais azoté et permet donc de réduire la consommation d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre.

Grains bio en sac

Le Saviez          vous ?

Le saviez-vous ? Quelques expressions du pois dans le langage courant…

« On a toujours besoin de petits pois chez soi »

…fut un slogan publicitaire très célèbre en France dans les années 1960. Il fut lancé en 1962 par l’Union nationale interprofessionnelle des légumes de conserve pour promouvoir, notamment par le biais de la télévision, la consommation de ce légume qui représentait alors 48 % du marché français des légumes en conserve.

« Être rond comme un petit pois »

C’est être complètement ivre! Cette expression déjà connue en 1903 est toujours en usage dans le français de nos amis  québecois.

La « purée de pois »

Au même tire que la purée de pois tient bien au corps, familièrement cette expression désigne un brouillard dense.

Redonnons des couleurs au pois cassé !

Bien que les légumes secs fassent partie de notre alimentation depuis des millénaires disposant des éléments essentiels à notre bonne santé et produit localement en cohérence avec nos campagnes, ils ont quasiment disparu de notre quotidien au profit d’une alimentation utra-transformée et vide de nutriments.

Alors que nos grands-parents en mangeaient en moyenne 7 kg par an, chaque Français n’en consomme plus que 1,7 kg par an. Quatre fois moins que la moyenne mondiale. A titre de comparaison, nous consommons plus de 100 kg de blé et 90 kg de viande par an.

Sources : www.bonneplante.com

1 review for Pois cassés Bio Origine France - 500g

  1. Géraldine

    Délicieux. Vive nos producteurs qui font bien les choses !

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez nous sur :

Pin It on Pinterest

Share This