Graines de Lin brun Bio Origine France

Cette petite graine brunâtre de forme ovale a un goût est légèrement sucré avec une saveur qui rappelle celle de la noisette.

Graine oléagineuse par excellence, le lin est chargé en acides gras essentiels (Oméga-3, 6 et 9) qui en font un condiment parfait pour accompagner vos recettes du petit déjeuner jusqu’au diner.

Nos graines de lin brun bio ont muri sur nos terres du Sud-Ouest cultivées sans labour, riches en nutriments.

1,50 

Poids 0.250 kg
Dimensions 7 × 5 × 16 cm

En stock

50% des frais de transport sont offerts pour toute commande inférieure à 49€. Au-delà, la livraison est gratuite !

PAYSANS INDÉPENDANTS.
On sème, on cultive,
on trie, on transforme.
ORIGINE 100% SUD OUEST.
Traçabilité depuis
la parcelle cultivée.
UNE AGRICULTURE BIO
sans labour qui préserve le sol,
la Terre qui nous nourrit.

TECHNIQUES TRADITIONNELLES
ET ÉQUIPEMENTS DE POINTE

pour des produits de grande qualité.
Trempage

Aucun

Torrefaction

1 ou 2 mns dans une poêle bien chaude

Dosage

En fonction de vos préparations

Préparation et recettes des graines de lin brun

  • Un indispensable pour la confection de vos pains aux graines.
  • Pour mieux assimiler et profiter de leurs nombreux nutriments, mixez ou concassez les graines.

Simplissime

    – Pour renforcer leur léger goût de noisette et leur donner encore plus de croustillant, torréfiez les graines quelques minutes dans une poêle antiadhésive.

    Suivez les conseils de Chef Philippe pour les cuissons et techniques de trempage des graines !

    Vente en ligne Graines de lin brun bio

    Le conseil cuisine

    Crues, torréfiées ou cuites, elles peuvent vous accompagner agréablement tout au long de votre repas.

    Pour un condiment original sur vos soupes et salades, une fois vos graines de lin moulues, mélangez-les avec un peu de sel et vos épices préférées.

    Comment est cultivé notre lin brun ?

    Nature du sol : Argilo calcaire et limoneux exposé aux rayons du soleil de nos terres du Sud-Ouest.

    Méthode de culture : Agriculture biologique, sans labour, désherbage mécanique, herse étrille.

    Triage et stockage : Triage mécanique, brossage des graines, puis stockage en silo.

    Semis : Mars / Avril

    Récolte : Juillet / Août

    Cuisiner les graines de lin brun

    Nos graines de lin alliance Bio sont vendues nature.

    A vous de les préparer à votre guise en fonction de vos utilisations : moulues, grillées, soupoudrées sur des salades, dans votre smoothie, avec vos céréales du matin, mélangées à des épices pour agrémenter plats, ou bien encore intégrées telle qu’elles dans vos préparations boulangères.

    Entières, en poudre, crues ou cuites, elles peuvent accompagner agréablement votre repas.

    Usage dans la cuisine salée

    • Vous pouvez en saupoudrer une cuillère à café une fois moulues dans vos salades, sur vos crudités, sur vos légumes cuits, ou viandes blanches.
    • Elles sont parfaites dans l’assaisonnement de plats de pommes de terre, délicieuses avec les œufs (en omelette ou en panure sur un œuf dur par exemple).
    • Elles peuvent être employées dans des sauces salade originales, et ajouteront du croquant à vos préparations de gratin.
    • On s’en sert dans la confection du pain aux graines ou pains aux céréales ; mêlées aux graines de tournesol et aux graines de courges. On peut les mettre soit directement dans la pâte à pain, soit égrainées sur le pain une fois façonné, avant de l’enfourner. Dans ce dernier cas pour qu’elles accrochent à vos préparations pensez à les humidifier.
    • Torréfiées au four ou à la poêle, elles révèleront leurs saveurs de noisette. Au-delà de 200° elles perdent une partie de leurs bons acides gras. L’idéal est donc de les cuire le moins possible, pour conserver intacts leurs Oméga 3,6 et 9.
    Pain aux graines lin, courge et tournesol bio

    Pain aux graines lin, courge et tournesol bio

    Usage dans la cuisine sucrée :

    • Avec leur discret parfum, la « poudre de lin » s’associe parfaitement aux céréales du petit-déjeuner, dans vos yahourts, fromages blancs, ou smoothies bowl pour débuter une journée de champion.
    • Cette poudre de lin ajoutera onctuosité aux pâtes à gâteau, muffin, cake, porridge, ou crêpes.
    • On peut la mélanger à du sucre ou à des épices pour agrémenter les crumbles, yaourts et les salades de fruits ou compotes.

    Ces graines ont la caractéristique d’avoir une enveloppe particulièrement résistante qui ne permet pas aux enzymes digestives de les dégrader. Les réduire en poudre, les concasser ou simplement casser leur enveloppe permet de bénéficier de toutes les propriétés de cette petite graine miraculeuse. C’est comme cela qu’elles délivrent tout ce qu’elles ont à offrir. Cette étape indispensable favorise la biodisponibilité des nutriments qui sont mieux absorbés et assimilés par l’organisme.

    Pour cela plusieurs possibilités s’offrent à vous : mixer les graines avec un moulin à café, ou un moulin à herbes ; l’idéal étant d’utiliser un mortier. Un petit robot mixeur en viendra à bout en quelques tours, mais pas plus car les lames risquent de chauffer les graines, et favoriser leur rancissement.

    Oui, mixer du lin à l’avance est possible ! La mouture doit être consommée en quelques jours car elle rancit vite mais vous pouvez mixer vos graines de lin en petite quantité et les conserver dans un bocal (de préférence opaque) au réfrigérateur une semaine maximum.

    Graines bio de lin, tournesol, courges petit déjeuner

    Graines bio de lin, tournesol, courges petit déjeuner

    Petite astuce pour nos amis végétaliens et allergiques aux œufs.

    Les graines de lin sont mucilagineuses, c’est-à-dire qu’au contact d’un liquide elles libèrent un mucilage, une texture avec une consistance gélatineuse.

    Moulues et trempées, elles peuvent remplacer les œufs dans de nombreuses recettes, notamment les gâteaux. Pour chaque œuf à remplacer, mélanger 1 c. à soupe de graines de lin moulues et 3 d’eau froide, puis laisser reposer jusqu’à ce qu’un gel (le mucilage) se forme. On utilise ensuite ce gel comme un œuf. L’astuce fonctionne très bien jusqu’à 3 œufs à remplacer, puis elle atteint ses limites…

    En Tunisie on les fait griller, et salées on les mange habituellement après la sieste, car elles aideraient à se réveiller. On appelle cette collation “melhaoubnina” ce qui veut dire “salées et bonnes”.

    Découvrez nos recettes 

    Cookies aux graines / lime

    Cette recette qui change des cookies habituels fera la joie des personnes allergiques au gluten, tout en régalant les gourmands.

    Crackers aux graines

    Ces crackers se dégustent à l’apéritif avec une tartinade (aux haricots Borlotti par exemple) ou pour accompagner un plateau de fromage.
    Vous pouvez les conserver 4-5 jours dans une boîte hermétique.

    Ma salade “boost” aux aromates

    Les lentilles corail sont plus digestes, fragiles mais faciles à cuisiner.
    Elles s’accommodent parfaitement en salade, aussi bien fraiches que chaudes. Vous pouvez interpréter ce plat parfumé, de plusieurs façons, en l’accompagnant de crevettes, de poissons, de volaille…

    bienfaits des graines de lin brun

    Avec ces nombreux bienfaits, les vertus de la graine de lin sont encore trop peu connues.

    C’est surtout pour l’équilibre et la haute teneur en acides gras oméga-3, oméga-6 et oméga-9 que la graine de lin est reconnue. C’est aussi une graine riche en protéines de haute qualité.

    Mais la graine de lin est aussi remarquable par sa teneur en lignanes. Ces phytoestrogènes aux puissantes vertus antioxydantes et anti-inflammatoires contribuent à lutter contre les radicaux libres.

    Sa haute teneur en fibres solubles et insolubles se distingue également. Elles agissent comme un vrai prébiotique tout en améliorant le transit.

    Vous avez dit oléagineuse ?

    Oui ! la graine de lin est oléagineuse (du latin oléum « huile »), ce qui signifie que la graine est riche en lipides et qu’elle renferme des quantités importantes d’acides gras essentiels, car de très bonne composition nutritionnelle. Les plus connues sont la graine de sésame, la graine de courge, la graine de colza, la graine de tournesol, et, bien sûr, la graine de lin.

    Les graines oléagineuses apportent notamment des acides gras insaturés tels que les Oméga 3 et 6, chacune dans des proportions diverses. Comme notre corps ne synthétise pas naturellement certains de leurs composants (l’acide alpha linolénique et l’acide linoléique), il faut donc que nous les puisions dans notre alimentation car elles sont indispensables à notre organisme.

    Le mieux est d’en sélectionner plusieurs, selon leur goût, leurs qualités nutritionnelles et pourquoi pas leurs couleurs ! Comme elles ont toutes des propriétés différentes, il suffit de les associer pour profiter des vertus de chacune.

    Petite précision sur les « corps gras »

    Toutes les graisses ne se vallent pas !

    Les acides gras insaturés, apportés par les oléagineux et les poissons, sont à distinguer des acides gras saturés, apportés par la viande et les produits laitiers, ainsi que des acides gras dits trans que l’on retrouve essentiellement dans les produits industriels transformés. De ces derniers la science prouve qu’ils augmentent significativement le risque de maladie cardiaque et de cancers.

    Fonction anticancéreuse et anti-âge

    En raison de la rare combinaison de phytoestrogènes et de l’acide gras oméga 3, le lin a un effet de blocage partiel des œstrogènes, une hormone qui, dans ses déviations résultant de la nourriture que nous consommons, favorise la croissance tumorale dans de nombreux cancers du côlon et sein, prostate et poumon.

    Cela lui confère un grand pouvoir antioxydant contre les radicaux libres qui aide à protéger les cellules contre les altérations pouvant déclencher des processus tumoraux ou le vieillissement cellulaire.

    Riches en protéines

    Les graines de lin ne sont pas seulement riches en fibres, en vitamines et en minéraux : elles possèdent également une teneur importante de protéines (20%).

    A ce titre, elles représentent une excellente alternative à la viande pour les végétariens ou les personnes souhaitant consommer moins de protéines animales.

    Régulatrices du transit intestinal

    Avec une teneur record en fibres (27%), elles sont les alliées des intestins paresseux.

    Les graines de lin sont composées de deux types de fibres alimentaires : solubles et insolubles. Ensemble, elles facilitent l’évacuation intestinale sans douleurs, ni inconfort.

    Les fibres insolubles stimulent le péristaltisme intestinal (contractions du tube digestif) et favorisent le transit.

    Les fibres solubles du lin forment un mucilage, qui absorbe l’eau et se transforme en gel. Ces fibres solubles agissent comme une éponge dans l’estomac et l’intestin, elles saisissent le cholestérol des aliments et facilitent son élimination par les selles. Cela régule la digestion, augmente la satiété et inhibe l’appétit.

    Sa forte teneur en mucilage exerce une action protectrice sur la muqueuse de l’estomac et de l’intestin, réduisant l’acidité. Les bêta-carotènes du lin exercent également un effet gastroprotecteur qui permet de limiter les gastrites, brûlures d’estomac, ou encore le syndrome du côlon irritable ou les inflammations intestinales.

    Il n’y a pas de recette magique pour perdre du poids. Cependant, la graine de lin peut favoriser le processus. Si vous suivez un régime perte de poids, il est recommandé de prendre une cuillère à soupe de graines de lin moulues avec un verre d’eau, une demi-heure avant les principaux repas. Nous vous rappelons que les graines de lin doivent être moulues et accompagnées de beaucoup de liquide (eau, smoothie, lait, boisson végétale etc.).

    Des effets positifs sur toute la sphère cardiovasculaire

    Ces fabuleux anti-inflammatoires…

    Les lignanes contenus dans les graines de lin aux propriétés anti-inflammatoires ont un effet antioxydant qui aide à protéger des dommages oxydatifs, qui protègent le cœur et les vaisseaux sanguins.

    Les lignanes sont métabolisées dans l’intestin par les bactéries intestinales et neutralisent les excès hormonaux d’aliments tels que les viandes que nous mangeons ou les excès que notre propre corps produit.

    Ainsi, elles exercent une action anticancéreuse, réduisant le risque de cancers tels que le sein, la prostate ou le poumon, car dans ces cancers il existe un facteur hormonal important.

    Les graines de lin garderont votre cœur en santé en diminuant le mauvais cholestérol, en régulant le rythme cardiaque, et améliorant la circulation sanguine.

    De plus, les fibres, le magnésium, les flavonoïdes et la vitamine E contribuent au bon fonctionnement du cœur.

    Focus sur les oméga-3

    100 g de graines de lin contiennent 18,4 g d’oméga-3, le record des oléagineux.

    Cette composition exceptionnelle fait des graines de lin la meilleure source végétale de protéines végétales et d’acide linolénique oméga-3. En effet, deux cuillères à soupe de graines de lin représentent 140 % des apports quotidiens recommandés en oméga-3.

    Elles sont tellement puissantes que les scientifiques accordent plus de propriétés aux graines de lin qu’aux poissons gras étant réputé pour contenir beaucoup d’oméga-3. Ces bonnes graisses consommées régulièrement permettent de faire baisser le taux de mauvais cholestérol, et augmenter le bon. En effet l’acide alpha linolénique préviennent la formation de plaques dans les artères et aide à réduire l’inflammation, processus impliqué également dans les troubles cardiaques.

    Une bonne nouvelle, car en France de nombreuses personnes sont en carences d’acides gras essentiels.

    Valeurs nutritionnelles

    Elle fournit des vitamines des groupes B et E et des minéraux tels que le magnésium, le fer, le potassium, le phosphore, de chrome et d’antioxydants.

    Elles contiennent :

    • De l’huile (35%) dont : 55% d’acide alpha linolénique (Oméga 3), 20% d’acide linolénique (Oméga 6) et 10% d’acide oléique (Oméga 9),
    • Des protéines,
    • Des vitamines du groupe B, de la vitamine E, du magnésium, du fer, du phosphore, du zinc, du cuivre, du calcium
    • Des fibres

    Allergènes

    Soja, Gluten et moutarde (sauvage). 

    Graines de lin brun bio gros plan

    Qu’est-ce que le lin brun ?

    Le lin est une des premières plantes domestiquées par l’Homme. Les plus vieilles traces de textile travaillé sont des fibres tressées de lin datant de plus de 36 000 ans, retrouvées dans la grotte de Dzudzuana en Géorgie.

    Des hiéroglyphes d’Egypte illustrent une récolte de lin, datés de plus de 6 000 ans. Les Pharaons lui prêtent une ascendance déifique. Le lin est alors utilisé pour les parures, mais également dans le rituel de momification. Le lin apparaît alors comme une des principales plantes à graines fondatrices de l’Égypte avec le blé, l’orge, les lentilles, et les pois. En plus de l’utilisation de ses fibres pour les cordages et tissus, les Égyptiens connaissaient bien ses qualités nutritionnelles et ses bienfaits sur la santé.

    Le lin est transporté, par les navires phéniciens, vers la Grèce et la Rome antique, entre 1 300 et 500 ans av. J.-C. Sa culture occidentale est attestée en 100 av. J.-C. par les Gaulois : Jules César y découvrit l’étoffe, portée par les druides. Les Romains répandront la plante dans toute l’Europe.

    Pline l’ancien (écrivain et naturaliste romain du Iᵉʳ siècle, auteur d’une monumentale encyclopédie intitulée Histoire naturelle) mentionnait plus de 30 remèdes à base de graines de lin.

    C’est sous le règne de Charlemagne puis au Moyen-Âge que le lin va se répandre en France, principalement pour ses fibres pour la confection de tissus et de toiles. Au 17e siècle, la culture du lin est à son apogée en Europe, on retrouve sa fibre dans la confection de dentelle, de chemises, de cordes, de voiles, etc. C’est avec le développement de la culture du coton, que le lin va décliner.

    Au début du 20 ème siècle, l’huile de lin était fabriquée artisanalement en Europe, avant que l’industrialisation de la production des huiles n’arrive dans les années 1920.

    Elle disparaîtra après la seconde guerre mondiale, considérée comme trop instable et trop peu rentable.

    Depuis une dizaine d’années, les incroyables bénéfices de cette petite graine sont de nouveau valorisés, et la graine de lin commence à être consommée en tant que telle.

    En Chine et en Inde, les médecins prescrivent le lin comme plante médicinale. Le lin fait partie de la pharmacopée officielle chinoise et ayurvédique.

    Graines de lin brun ou de lin doré ?

    Il s’agit de deux variétés différentes.

    Les deux sont cultivés par nos soins sur nos terres du Sud-Ouest. Leur goût est similaire. Qu’il s’agisse de lin brun ou lin blond, les graines ont les mêmes propriétés, avec la même quantité d’oméga-3, à ceci près que le lin brun contient deux fois plus de fibres. La graine de lin doré est donc plus douce pour les intestins fragiles, alors que la graine de lin brun a un effet plus mucilagineux favorisant un bon transit intestinal.

    Ces graines de 5 à 6 mm sont dite « oléagineuses », au même titre que les graines de courges et de tournesol, c’est-à-dire qu’on en fait de l’huile.

    La graine de lin est la meilleure source d’acide alpha-linolénique ; le gras le plus absent de notre alimentation. Elle est riche en graisses insaturés et poly-insaturés excellentes pour la santé, comme nous allons le voir…

    Le nom vient du latin linum, désignant les plantes herbacées à tiges fibreuses nommées « lin » en français et par métonymie le fil et le tissu qu’on en fait. Linum dont est aussi issu linea (« fil ou fibre de lin ») qui a donné ligne.

    L’alimentation moderne fait souvent l’éloge des aliments riches en bonnes graisses venus de l’autre bout de la planète : avocat, graines de macadamia, du Brésil… alors que dans le Sud-Ouest de la France nous en produisons de nombreuses et d’excellentes qualités !

    Les transports sont donc limités pour cette graine semé, cultivé, récolté et ensaché par nos soins dans le Lot et Garonne. Ça c’est un superaliment local !

    La culture du lin présente plusieurs avantages pour les sols. La plante permet notamment de diversifier l’assolement et d’allonger la rotation.

    Le Saviez          vous ?

    Le lin dans l'histoire
    • Déjà au XIème siècle le lin était considéré comme une plante magique associée à la magie blanche. Au XIIIe siècle, l’école de médecine de Salerne (première école de médecine fondée en Europe au Moyen Âge, et l’une des plus importantes) indique que « rôties, les graines de lin sont diurétiques et apéritives ».

     

    • Louis XIV, grand mécène des arts et féru de nouveautés éleva le lin en véritable mode. Le souverain portait le lin en chemise de corps et en pantalon. Toute sa cour était également vêtue de vêtements en lin. Les termes « linges » et « lingerie » viennent d’ailleurs du règne du roi Soleil.
    « En prendre de la graine »

    C’est tirer une leçon capable de produire les mêmes bons résultats ; prendre exemple. Que fait une graine une fois plantée dans un endroit adapté et correctement arrosée ? Elle germe et finit par produire la fleur, le légume ou le fruit attendu.
    Germer et produire le résultat souhaité, c’est ce qu’est supposé faire dans l’esprit de celui qui l’a vu, l’exemple de ce qu’il faut faire.

    Cette métaphore potagère date du début du XXe siècle.

    « Casser la graine »

    Manger, se restaurer : Expression datant du XIXe siècle, faisant référence à l’aliment de base pour l’être humain, le pain. Ce dernier est symbolisé par la “graine”, car la graine de blé est l’ingrédient de base du pain.

    "De la graine de..."?

    Ce dit aussi pour un aliment bien cultivé en respect avec l’environnement, la préservation du sol et qui favorise la pleine santé : « Ça c’est de la graine de champion ! » 

    Commentaires

    Soyez le premier à laisser votre avis sur “Graines de Lin brun Bio Origine France”

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Rejoignez nous sur :

    Pin It on Pinterest

    Share This